En 2018, forte de plus de 15 années d’exercice professionnel dans les Relations Presse en politique, associée aujourd’hui à 10 années d’expérience d’adjointe au Maire du 19ème arrondissement, il m’a fallu sortir de ma « zone de confort ». Capitalisant mes connaissances du monde politique, de différentes collaborations au contact d’élu-e-s, mon expertise des médias, j’ai crée une agence à taille humaine 6Square  spécialisée en Relations Presse & Médias et communication évènementielle.

Méthodique, enjouée et tenace, sont les adjectifs qui ont conforté mon parcours professionnel. J’y rajoute volontiers passionnée. Passionnée de communication, de Relations publics, d’action publique, mais aussi de street-art et de mode.

Travailler ses talents et en développer de nouveaux régulièrement. C’est une des convictions qui guide mes choix. Acquérir de nouveaux talents, de nouvelles compétences dans différents domaines, permet de booster la confiance en soi et d’augmenter son expérience. C’est la toute première motivation qui m’a fait candidater à l’IDRI, la grande école du conseil en image à Paris. Et depuis, j’ai ajouté le conseil en image personnelle comme corde à la grande harpe de mes passions et de mes expertises.

Les cinq dernières années m’ont convaincu : A 40 ans enfin la vie commence ! Dans de nombreux domaines, la seconde moitié de la vie mène à des réalisations durables et à un approfondissement de la créativité.

On voit toutes des changements en se regardant dans le miroir. Mais ils se font progressivement, et on finit par apprendre à s’aimer soi-même et à vivre en acceptant ce qu’on est. Prenons au mot ces mots justes de Coco Chanel : « Personne n’est jeune après quarante ans mais on peut être irrésistible à tout âge ».

Il est cependant réel qu’avoir plus de 4 décennies d’existence derrière soi engage à « faire du tri », et du tri sélectif ! A « mi vie », nous faisons le bilan.

Une remise en question, parfois brutale, mais souvent constructive. Outre-Atlantique, on appelle ce tournant de la vie middle life crisis. Traduisez : « crise de milieu de vie ».

Tout va bien… jusqu’au jour où on commence à se poser des questions, souvent à la faveur d’un événement déclencheur. Un événement qui peut être parfois dramatique – gros soucis de santé, licenciement, divorce, décès des parents –, ou encore l’angoisse du syndrome du nid vide (les enfants qui prennent leur envol) qui nous rappelle, de façon cruelle, que jeunesse se passe. Autant d’éléments perturbateurs susceptibles de déclencher ou d’amplifier, quand on atteint la barre fatidique des 40-50 ans, une profonde remise en question de soi-même. Parfois délétère, souvent bénéfique.

La quarantaine, c’est la décennie de l’expérience et de la maturité. Si l’on n’est pas satisfait de sa carrière professionnelle, ce n’est pas le moment de jeter l’éponge mais au contraire celui où il faut mobiliser toute son énergie.

Sans dramatiser et se dire que c’est l’âge de la dernière chance, il convient plutôt de faire un point sur ses compétences et de s’interroger sur la motivation qu’on est prêt à aller chercher en vue d’un nouveau chemin de vie.

A quarante ans, il reste beaucoup d’années à travailler et à vivre pleinement et ce serait triste de renoncer aussi tôt alors que tout est possible. Un peu de stratégie et de soutien et le tour est joué. En matière de qualité de vie, l’enjeu est réel.

Quelque soit votre élément déclencheur à vous, celui de votre remise en question, je me fixe comme objectif de trouver les solutions pour vous permettre de renforcer votre estime de soi, repeindre votre ciel en bleu, vous mettre du rose aux joues, semer avec vous les cailloux blancs pour gagner en assurance et en confiance, vous apprendre à tout voir en jaune pour vous stimuler et révéler votre potentiel de séduction, et vous accomplir sur le plan personnel et/ou professionnel. Vous accompagner, vous conseiller, c’est mon objectif avec le conseil en image.

80 % de notre communication interpersonnelle relève du non verbal. Une image maîtrisée renforce les propos et donne du poids à tout discours en le rendant plus convaincant.

L’image des femmes en politique pose question depuis qu’elles s’y investissent souvent avec passion. Entre l’élue qu’on prend pour une accompagnatrice et les commentaires sur la longueur des cheveux ou la couleur de la veste des femmes politiques à la télévision, les occasions pour déstabiliser peuvent être nombreuses. La première image de soi que l’on relaie, communément nommée « apparence » appartient au vecteur de la communication non verbale qui est le plus significatif : 55%.

Dès lors que vous êtes une femme en politique, tout le monde a un avis sur la façon dont vous devez vous comporter et dont vous devez être habillée. Vous devez être forte, mais empathique. Féminine, mais pas trop. Détendue, mais pas trop. Ferme, mais pas trop. Stricte, mais pas trop. Sérieuse, mais pas trop. Au bout d’un moment les contraintes sont nombreuses.

Vous conseiller seulement de suivre votre instinct serait botter en touche. Votre image et le langage non-verbal ont un impact très fort sur le jugement que les gens portent sur vous. Ne laissez pas ceux qui ont du temps à perdre et du cynisme à revendre pour vous critiquer ou chercher les failles dans votre image. Ne les laissez plus en trouver ! La question n’est pas de se protéger mais d’assumer : vous êtes une femme et vous êtes féminine ! Et vous n’en serez que plus libre pour défendre vos idées et convaincre.

 Vous avez quatre décennies de vie derrière vous, vous êtes impliquées depuis plusieurs années en politique et vous vous êtes encore souvent senties « transparentes » lors de réunions, illégitimes parfois, toujours pas crédibles, mises en concurrence avec des femmes plus jeunes, vous pensez que votre image n’a plus le même atout ou vous avez besoin de reprendre confiance ou encore vous voulez retrouver une image conquérante.

Avoir recours à mon expertise de l’image personnelle c’est faire le choix d’un accompagnement en toute empathie et avec un code de déontologie. Chaque femme politique reste actrice de son développement. Ce travail est bien plus qu’un travail sur le « look ». Il s’agit d’accompagnements sous forme de conseils ou de coaching, selon les besoins, dans le respect de la personne, qui peut se faire sous forme individuelle ou en ateliers.

Un bilan d’image : un outil indispensable pour évaluer les forces et les faiblesses.
Le conseil ou le coaching en image : une solution pragmatique, une façon de se valoriser.
Des formations, des conférences : un moyen efficace pour sensibiliser qui vous permettra de rayonner et de convaincre !

Le premier pas est un clic ! Contactez moi pour un devis 😉

Crédit photo : Mathieu Delmestre

 

%d blogueurs aiment cette page :